Une part des montants versés par chacun des participants sera reversée aux organismes visités, sous forme de dons.


Concernant les parcs et réserves, notre accord est généralement le suivant : les sommes que nous leur laissons abondent la ligne « services vétérinaires » de leur budget. Ainsi, en cas de besoin, ils peuvent avoir recours à un vétérinaire reconnu pour les aider à régler un éventuel problème.


Cette décision a été prise il y a de nombreuses années, après que j'aie constaté que nombre de réserves faisaient faire à des non professionnels des actes vétérinaires, avec tous les risques majeurs que cela comporte, tant pour l'opérateur que pour ses collègues et pour l'animal qui est dans le besoin.