SAFARIS VÉTÉRINAIRES : NAMIBIE :

Faune des déserts, Grands Carnivores

Du 11 au 27 mai 2020 (17 jours, 16 nuits)

Ce safari est accompagné et guidé du début à la fin par un ou deux vétérinaires spécialisés, dont Hubert Planton, français. Le programme comprend des aspects pratiques qui vous donneront l’occasion d’approfondir d’une manière unique vos connaissances sur la faune sauvage africaine et sur les méthodes que nous utilisons pour la gérer et la protéger.

Nous vous emmènerons dans les coulisses de la conservation et vous donnerons la possibilité d’interagir avec des vétérinaires de terrain, des chercheurs, des guides, des gardes, tout en découvrant le monde fantastique de la faune sauvage d’Afrique australe.

Vous participerez personnellement à des actions de gestion des animaux sauvages que vous financerez : vous vous rendrez ainsi doublement acteurs de la conservation de la faune. Durant ce Safari Vétérinaire, vous devriez intervenir sur des grands carnivores, sous la supervision étroite de vétérinaires spécialisés.


AUCUN animal ne sera jamais immobilisé pour votre seul plaisir/satisfaction : nous n’intervenons que sur des animaux qu’il faut capturer, pour des besoins de gestion de population ou de santé individuelle.

 

La conservation de la nature est enracinée dans les pratiques de la Namibie et ce safari vous donnera la possibilité d’observer certaines des espèces sauvages les plus emblématiques du pays, ainsi que de constater les mesures de conservation novatrices appliquées en Namibie.

Aperçu général de la conservation en Namibie:

La Namibie est devenue un chef de file en matière de conservation et a été le premier pays africain à incorporer la protection de l'environnement dans sa constitution.

Grâce à la création de zones de conservation communautaires (les « conservancies »), les populations rurales ont la possibilité de gérer leurs ressources naturelles de manière durable et de tirer profit de la faune. Ceci est maintenant généralement considéré comme une méthode d'utilisation des terres complémentaire de l'agriculture et l'élevage.

En conséquence, le braconnage est devenu de moins en moins socialement acceptable, car les membres des « conservancies » s’emploient à protéger et à préserver la faune pour ses valeurs touristique et patrimoniale. Les efforts de conservation en Namibie et d’autres concepts, tels que l’écotourisme, ont permis de rétablir ou renforcer des populations de lions, de guépards, de rhinocéros noirs, de zèbres et d’autres espèces sauvages originaires de ces terres arides les plus riches du monde.

Il existe de nombreux domaines de conservation, notamment la conservation de la faune, des sols et la conservation de l'habitat naturel (paysages, végétation). La conservation de la faune en Namibie est l’une des principales priorités, car les namibiens tiennent beaucoup à la flore et à la faune que l’écosystème peut héberger.

Où que vous vous rendiez en Namibie, vous constaterez probablement qu'une partie de ce que vous voyez/faites est en rapport avec la conservation de la faune et la flore, puisque 42% du territoire est consacré à des initiatives de conservation de la faune, sous la tutelle d’organismes publics ou privés.

Au cours de votre Safari Vétérinaire, vous visiterez les aires protégées suivantes :

·         Le Sanctuaire de faune de N/a’an Ku Sê

·         Le Parc National du Namib Naukluft (Sossusvlei)

·         Le Parc National de Dorob

·         La réserve des Otaries à fourrure de Cape Cross

·         Twyfelfontein

·         La Concession de Palmwag (Save the Rhino Trust)

·         Le Parc National d’Etosha

·         La Réserve Naturelle d’Okonjima (AfriCat)

Si vous souhaitez aider encore plus l'une de ces zones ou établissements de conservation, vous pouvez nous en informer à l'avance et nous verrons avec vous quel est le moyen le plus utile/efficace.



1er jour : 11 mai 20120: départ

Rendez-vous à l'aéroport de Paris Roissy Charles de Gaulle en début de soirée. Vous y rencontrerez votre guide, le Dr. Hubert Planton. Heure et lieu de RV vous seront communiqués par SMS à l’avance. Envol à destination de Windhoek via Johannesburg sur vol régulier. Vol de nuit.

Jour 2 : 12 mai 2020 : Windhoek et Lodge de N/a’an Ku Sê

Windhoek et sa région

Windhoek, capitale de la Namibie, est entourée de magnifiques montagnes, de larges vallées, de terres fertiles et de lodges de haut de gamme. Le paysage de cette région est caractérisé par de vastes vallées, des buissons épais, des collines rocailleuses, l’ensemble étant couvert en saison sèche par un tapis herbeux doré.

Dans la partie Nord, les visiteurs peuvent explorer les lits de rivières à sec et la brousse, ou observer les oiseaux, chercher les léopards et rencontrer de nombreux animaux sauvages. Il est aussi possible d’aller dans la partie orientale plus aride, caractérisée par ses plantations d’oliviers, de pommes de terre et de dattiers. Ou encore découvrir les montagnes de Khomas Hochland à l'ouest de la région de Windhoek et admirer la vue depuis de nombreux cols menant aux hauts plateaux, notamment les cols de Bosua, de Gamsberg et de Spreetshoogte

Résumé de votre journée :

Vous arriverez à l'aéroport international Hosea Kutako et serez transférés au Lodge de N/a’an ku sê. Selon votre heure d'arrivée, vous aurez peut-être le temps d'explorer les environs du lodge. Vous pourrez vous détendre et vous remettre du long voyage, par exemple près de la piscine, et admirer la vue magnifique sur le canyon voisin. En fin d’après-midi, vous vous préparerez pour sortir en voiture visiter la réserve de Zannier.

La Namibie Centrale : cette région comprend notamment la capitale animée, Windhoek et les villes balnéaires décontractées de Swakopmund et de Walvis Bay, mais aussi d’autres villes, des déserts et des réserves de faune. Le paysage de cette région est caractérisé par un plateau parsemé de peuplements d'acacias et de savanes herbeuses, situés entre le désert aride du Namib à l'Ouest et celui du Kalahari, plus luxuriant, à l'Est. Les visiteurs peuvent se plonger dans les eaux fumantes des sources chaudes de Cross Barmen, observer une grande diversité d'animaux sauvages dans les réserves spectaculaires et explorer la beauté intacte des magnifiques montagnes d'Erongo, avec le magnifique Spitzkoppe, qui est un des meilleurs point d’observation du ciel étoilé en Namibie.

Vous passerez votre première nuit au Lodge de N/a’an Ku Sê

Situé à seulement 42 km (30 minutes) de l'aéroport international de Windhoek et niché dans une magnifique savane africaine, le lodge de N/a’an Ku Sê est le lieu idéal pour commencer ou terminer votre voyage en Namibie. Il propose une gamme d'activités intéressantes, dont certaines auprès de guépards. Vous êtes assurés d’y passer un séjour inoubliable.

La préoccupation principale de N/a’an Ku Sê est la vision à long terme. Le lodge est construit à partir de matériaux naturels et sains, tels que bois et verre, pour s’intégrer dans son magnifique cadre sauvage. Vous vivrez tout à côté d’animaux sauvages et pourrez même en observer depuis vos chalets : bubales rouges, oryx, girafes, babouins, grands koudous - sans oublier les couchers de soleil à vous couper le souffle.




Votre hébergement comprend le diner, votre chambre et une visite de la réserve de Zannier






La conservation de la Faune à Na’an Ku Sê :

Na’an Ku Sê (signifie « Dieu nous protègera » en langue Jul’Hoan), qui était à l’origine une petite réserve de faune nichée dans la brousse namibienne, est maintenant un organisme de conservation de renommée mondiale.

Le sanctuaire de faune de Na’an Ku Sê constitue un refuge sûr et une seconde chance pour d'innombrables animaux blessés, orphelins ou ayant causé des conflits avec des hommes. Dans la mesure du possible, l’objectif est de relâcher les animaux dans la nature.

Seuls les animaux trop malades, maltraités ou trop habitués aux humains restent dans le sanctuaire. Ceci est fait uniquement pour leur sécurité et leurs chances de survie, et est particulièrement important pour les grands félins. La remise en liberté des grands carnivores, comme les guépards et léopards, est une priorité absolue pour Na’an Ku Sê - «ramener la faune à la nature» étant le mantra à la base de tous les projets.

Les animaux orphelins sont élevés avec un maximum d’attention et leurs besoins naturels sont soigneusement pris en compte. Le centre veut rester aussi éloigné que possible de la notion de «captivité» et crée au contraire un environnement où les comportements naturels des animaux sont favorisés. Par exemple, les babouins prospèrent dans de grands enclos et bénéficient de promenades quotidiennes dans la brousse. Le sanctuaire abrite toute une variété de carnivores, depuis les petits comme des suricates, des mangoustes et des damans des rochers, jusqu’aux plus grands comme des lions, léopards, guépards et lycaons, ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux et de reptiles.

 

   

   

Jour 3 : Sossusvlei et le Lodge de Moon Mountain


C'est à Sossusvlei que vous trouverez les dunes de sable rouge emblématiques du Namib. Le ciel bleu clair contraste avec les impressionnantes dunes de sable rouge qui en font l’une des merveilles naturelles de l’Afrique et le paradis des photographes. Outre les attractions de Sossusvlei - Dune 45, Hiddenvlei, Big Daddy et Deadvlei – les autres points renommés de la région comprennent le canyon de Sesriem et le parc national de Namib-Naukluft, où les montagnes du Namib rejoignent ses plaines.

Résumé de votre journée :

Après un petit-déjeuner copieux, vous pourrez faire une marche avec des guépards à N/a’an Ku Sê, après quoi vous prendrez la route vers Sossusvlei. Vous traverserez le plateau du Khomas Hochland et descendrez l'escarpement en empruntant l'un des cols de montagne pittoresques du désert du Namib. Ce trajet durera environ 4 heures – tout dépendra du nombre d’arrêts demandés pour prendre des photographies. Vous déjeunerez en cours de route et, une fois au Lodge, vous partirez pour une visite d’une partie du parc en fin d'après-midi. Le dîner et l'hébergement sont prévus dans l'un des meilleurs Lodges de la région, idéalement situé pour explorer le désert environnant et ses merveilles naturelles.

La Conservation dans le Parc National de Namib Naukluft

Le parc du Namib-Naukluft est la zone de conservation la plus polyvalente et la plus vaste de Namibie. Le parc abrite certaines des espèces végétales et animales parmi les plus rares de la planète. La principale attraction du parc, qui est aussi l'une des principales destinations touristiques du pays est Sossusvlei, réputée pour son marais blanc desséché, entouré de majestueuses dunes en forme d'étoiles aux teintes profondes et chaudes, et, à proximité, le mystérieux étang mort avec ses squelettes d'acacias blanchis. Sesriem, le sentier Welwitschia, le port de Sandwich, les monts Naukluft et le canyon Kuiseb sont d’autres hauts lieux du parc Namib-Naukluft.

La section Naukluft du parc a été créée pour servir de sanctuaire au zèbre de montagne, qui entrait en concurrence avec le bétail pour le pâturage dans les fermes. Avec ses formations rocheuses massives et variées, Naukluft est un paradis pour les géologues. Les plissements de roches magmatiques, de quartzite, de dolomite et de schiste argileux sont impressionnants par leurs motifs symétriques géants. Cinq formations végétales différentes sont constituées d’un grand nombre d'espèces d'arbres et d'arbustes, et d’une variété d'aloès. En plus du zèbre de montagne, on trouve dans le Naukluft les mammifères suivants: grand koudou, gemsbok, oréotrague sauteur, céphalophes, steenbok, léopard, babouin, chacal à dos noir, otocyon, chat sauvage africain, caracal et protèle. Les falaises abruptes du Naukluft sont un lieu de nidification pour diverses espèces d’oiseaux nicheurs, dont les aigles de Verreaux.

Vous passerez la nuit au Lodge Desert Grace de la collection Gondwana

Offrez-vous l'élégance du désert avec une touche de grâce !

 
   
   

Des espaces gracieux alliés à une hospitalité attentionnée imprègnent ce lodge moderne, où s'associent élégance d'antan, caractère et design intérieur rafraichissant. Sirotez un "pink gin" tout en admirant les larges paysages désertiques depuis l'un de nos 24 bungalows avec piscine privative.

A l'extérieur, l'atmosphère dorée d'un désert fossile; à l'intérieur, le coup de cœur assuré.

Votre hébergement au  Lodge Desert Grace comprend : le lunch (en route ou au lodge), diner, couchage et petit déjeuner. Une sortie en fin d’après-midi sera organisée par le Lodge.

Jour 4 : 14 mai 2020 - Sossusvlei et le Desert Grace Lodge

Résumé de votre journée :

Après un petit déjeuner matinal et un café (ou thé, chocolat), vous partirez pour une excursion à Sossusvlei et à Dead Vlei à bord de votre véhicule. En chemin, vous vous arrêterez à la célèbre Dune 45 et passerez ensuite quelques heures à Sossusvlei et à Dead Vlei.

Certaines des dunes de la région mesurent plusieurs centaines de mètres de haut, mais la vue du sommet, pour ceux qui osent y monter, est inoubliable. Après le déjeuner et une sieste bien méritée, vous rejoindrez le lodge, d’où vous ressortirez pour admirer le coucher de soleil sur les montagnes avant de retourner au lodge à temps pour le dîner.

La Dune 45

Nommée en raison de son emplacement à 45 km de la ville de Sesriem, Dune 45 est réputée pour sa forme élégante qui, avec son emplacement à proximité de la route, lui a valu la distinction de "dune la plus photographiée au monde". Si vous ne souhaitez pas aller au sommet de Big Daddy (plus de 350 mètres de haut), Dune 45 est une alternative plus accessible, avec une hauteur de seulement 80 mètres et une pente beaucoup plus douce.

 

 
   
   

Sossusvlei – Le lac asséché :

C'est le vlei lui-même où, pour le moment, les eaux de la rivière Tsauchab disparaissent dans les sables rouges du Namib.








Votre hébergement au Desert Grace Lodge comprend : probablement un lunch en milieu de journée en brousse, diner, couchage et petit déjeuner. Une sortie en fin d’après-midi sera conduite par le Lodge.

Jour 5 : 15 mai 2020 - Swakopmund – Sands Hotel


Résumé de votre journée :

Après le petit déjeuner, vous partirez pour Swakopmund en traversant à votre vitesse le parc national de Namib Naukluft.

Quand vous aurez pris votre déjeuner et aurez pris possession de vos chambres à l’hôtel, vous embarquerez pour une autre aventure dans le désert vivant où vous apprendrez bien des choses à propos de la fascinante faune et la flore du désert. Vous irez à la recherche de serpents, scorpions, lézards fouisseurs, araignées et scarabées.

Swakopmund - Fondée en 1892 comme principal port du sud-ouest allemand, Swakopmund est souvent décrite comme étant plus allemande que l’Allemagne. Cette ville qui est maintenant une station balnéaire, est aussi la capitale de la région touristique de la Côte des Squelettes et a largement de quoi satisfaire les visiteurs. Le mélange original d'influences allemandes et namibiennes, de bâtiments de l'ère coloniale et de la brise fraîche de la mer en font une destination très appréciée. Swakopmund est un lieu de vacances très prisé pour de nombreux Namibiens et sera probablement le seul endroit que vous visiterez lors du safari en Namibie qui présente un véritable aspect de ville. Coincé entre le désert du Namib et les eaux froides de l’océan Atlantique, Swakopmund, connu pour son atmosphère très décontractée, a de quoi plaire à tout le monde.

La ville regorge de bons restaurants et bars, de bonnes possibilités de shopping, et présente une architecture fascinante. Pour les plus aventureux, il est possible de faire du quad, sandboarding, parachutisme, de la pêche à la ligne et des vols panoramiques au-dessus de la côte et de Sossusvlei, pour ne citer que quelques unes des activités proposées (non inclues). La baie voisine de Walvis, la principale ville portuaire de Namibie, est réputée pour son lagon et ses nombreuses espèces d'oiseaux. Swakopmund est inclue dans le grand parc national de Dorob.

La Conservation dans le Parc National de Dorob

Le parc national Dorob, qui comprend des zones de conservation essentielles, s'étend du Sud de Walvis Bay à la rivière Ugab, au Nord. L'ensemble du littoral du pays, qui s'étend sur 1570 km, est protégé, et est connu sous le nom de parc national de Namib Skeleton Coast (Côte des Squelettes). Elle regroupe trois parcs nationaux: Skeleton Coast, Namib-Naukluft et Sperrgebiet, et comprend quatre zones humides d'importance internationale. Le méga-parc de 10,754 millions d'hectares est le sixième plus grand parc terrestre au monde et le plus grand d'Afrique.

Le parc national Dorob comprend des zones de conservation intégrale réservées aux espèces rares et menacées. Comme le parc est accessible aux visiteurs dans certaines zones seulement, il a été divisé en secteurs. Les différentes zones sont les suivantes: sites de reproduction de la sterne du Damara, plaines de gravier, zones ornithologiques importantes, le delta du Kuiseb, le port de Sandwich, la rivière Swakop, le delta de Tsumas, la lagune de Walvis Bay (site RAMSAR), des zones d'observation d'oiseaux et des champs de lichens. Par ailleurs, d'autres zones sont réservées à de multiples usages, notamment le tourisme d' « aventure ». Certains sports comme la planche à voile, le kayak parmi les dauphins, le quad et le parachutisme sont des activités prisées sur la côte. La conservation dans le parc national de Dorob évolue progressivement, et s’est donné des objectifs ambitieux, parmi lesquels créer et faire vivre une bande costale protégée ininterrompue de l’Afrique du Sud à l’Angola.

Découverte de la vie dans le désert :

La visite du « désert vivant » est une aventure unique en 4x4 qui vise à vous montrer que le désert n’est pas sans vie, tout en partageant l'incroyable beauté du désert du Namib avec des voyageurs du monde entier. La ceinture de dunes côtières peut sembler stérile et sans vie à beaucoup de gens, mais elle est en réalité animée par une variété fascinante d’animaux adaptés à ces conditions, capables de survivre grâce notamment au brouillard qui vient fréquemment des eaux froides de l’océan Atlantique.

Vous pourrez peut-être voir l’araignée dorée (Carparachne aureoflava) rouler à plus de 40 tours par seconde sur une dune pour échapper à son ennemie la guêpe. Admirer le gecko transparent du Namib (Pachydactylus rangei) avec ses pattes palmées équivalant à des raquettes. Découvrir différents insectes et comment ils survivent dans les dunes. Suivre les traces d’un scinque fouisseur (Typhlacontias brevipes), observer des lézards plongeurs (Meroles Anchieta) qui dansent sur le sable chaud et plongent sous la surface, apprendre à reconnaître la trace des vipères de Périnquey, découvrir des caméléons du désert et bien d'autres espèces fascinantes. Vous en apprendrez aussi davantage sur la géologie, la structure et la formation du désert, et admirerez les magnifiques paysages à perte de vue, tout en appréciant votre immersion dans les dunes pittoresques, qui promet d’être aussi palpitante qu’amusante.

 
   
   

  

Vous serez hébergé au Swakopmund Sands Hotel, sur la base de couchage et petit déjeuner.

Selon le cas, le repas de midi sera pris en route ou une fois arrivés à Swakopmund. Pour le diner, vous choisirez selon vos goûts l’un des nombreux restaurants ouverts en ville (c’est le seul repas non inclus dans nos prestations, car nous ne pouvons anticiper vos préférences).

Le Swakopmund Sands est à quelques minutes à pied de restaurants très prisés comme le Jetty et le TUG, ainsi que de nombreuses autres attractions touristiques. Vous bénéficiez d’une liberté totale une fois que vous vous serez installés dans votre hôtel. Chaque chambre est équipée d'une télévision à écran plat, d'un coffre-fort, du chauffage au sol, d'un réfrigérateur et d'un plateau avec thé/café/bouilloire. Un service de blanchisserie est disponible en option, avec livraison le jour même.

 Jour 6 : 16 mai 2020 - Le Massif de Brandberg, White Lady Lodge


Situé dans le nord-ouest de la Namibie, le Massif du Brandberg (littéralement Montagne de Feu) est le plus haut sommet de la Namibie, son point culminant, le Königstein (Pierre du Roi), atteignant 2573 mètres d'altitude. Son nom provient de la couleur orange vif qu’il prend parfois au coucher du soleil, et il s’agit sans conteste d’un haut lieu de la région. Le Brandberg est une montagne sacrée pour le peuple San depuis des siècles. Le ravin de Tsisab, à sa base, est couvert de plus de 45 000 peintures rupestres des San, dont la célèbre "Dame blanche". Les visiteurs affluent ici pour voir cette peinture unique des bushmen, qui aurait plus de 2000 ans. Parmi les autres spécialités locales, on peut rappeler la beauté naturelle du site et sa faune comprenant entre autres des zèbres de montagne, des grands koudous, des springboks et des éléphant du désert.

Résumé de votre journée :

Aujourd'hui, vous continuerez votre progression vers le nord le long de la côte des squelettes. Après vous être arrêtés près d’un navire échoué, puis avoir visité l’impressionnante colonie d’otaries à fourrure de la réserve de Cape Cross, vous bifurquerez vers l’intérieur des terres, vers le Damaraland. Vous longerez le Massif du Brandberg. Vous serez à votre lodge pour l'heure du déjeuner, puis vous mettrez à profit l'après-midi pour explorer cette région unique considérée par beaucoup comme le paysage le plus pittoresque et le plus spectaculaire de la Namibie. Vous visiterez le site d’art rupestre de Twyfelfontein (seul site du patrimoine mondial de la Namibie), la formation rocheuse de la "Montagne Brûlée", les impressionnantes orgues basaltiques, ainsi qu’une forêt pétrifiée.

La Conservation à la Réserve de Cape Cross

La réserve de phoques de Cape Cross a été créée pour protéger la plus grande colonie de reproduction d'otaries à fourrure du Cap au monde. L’otarie à fourrure du Cap, Arctocephalus pusillus, est la plus grande des neuf espèces d’otaries à fourrure du monde. Selon les saisons, vous pourrez compter entre 150 000 et 210 000 otaries – vous n’en oublierez jamais l’odeur ni les vocalisations ambiantes.


Vous passerez la nuit au Brandberg White Lady Lodge, qui vous accueille en pension complète. Les activités inclues sont la visite de la Réserve de Cape cross, et celles de l’art rupestre de Twyfelfontein, de la forêt pétrifiée, de la Montagne Brûlée et des gigantesques orgues basaltiques.

 
   
   

L’art rupestre de Twyfelfontein :

Twyfelfontein est un site du patrimoine mondial avec l'une des plus riches concentrations d'art rupestre d'Afrique. Des milliers de touristes visitent ce site chaque année pour admirer quelque 2 500 gravures rupestres datant de l'âge de pierre. La région abrite 17 sites d'art rupestre regroupant 212 dalles de pierre gravée. Il y a 13 autres sites présentant des peintures rupestres, non visitables.

 
   
   

  

Jour 7 : 17 mai 2020 - Brandberg, et Brandberg White Lady Lodge

Résumé de votre journée :

Après un petit déjeuner matinal, vous partirez pour 4 à 6 heures en voiture, à la recherche des rares éléphants adaptés au désert. De retour au lodge pour le déjeuner, vous pourrez vous promener dans la nature dans les environs du camp pour explorer de plus près les détails de la brousse. (En option, visite des environs l’après-midi dans votre propre véhicule)

Les éléphants du désert :

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une espèce distincte, ni différente des autres éléphants de la savane, les éléphants adaptés au désert de Namibie sont néanmoins très particuliers. Ils sont une priorité nationale et internationale en matière de conservation et ont été désignés parmi les priorités continentales en matière de protection par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Ils vivent dans la région de Kunene, qui couvre 115154 km2 de désert principalement sableux, de montagnes rocheuses et de plaines caillouteuses arides dans le Nord-Ouest de la Namibie.

Ils se sont adaptés à leur environnement sec et semi-désertique en adoptant un format plus petit, des pattes proportionnellement plus longues et des pieds apparemment plus larges que ceux des autres éléphants de savane. Leurs adaptations morphologiques et physiologiques leur permettent de parcourir des kilomètres de dunes de sable pour atteindre un point d'eau.

Ils survivent en mangeant une végétation gorgée d'humidité dans des lits de rivières éphémères et sont capables de rester plusieurs jours sans boire. Parfois, ils doivent parcourir de longues distances pour atteindre une source. Leurs unités familiales plus petites que la moyenne (souvent deux ou trois animaux) leur permettent de diminuer la pression locale sur les ressources en nourriture et en eau. Les chercheurs ont constaté qu'ils détruisaient moins d'arbres que les éléphants vivant dans des zones à fortes précipitations dans d'autres régions d'Afrique.

Vous passerez la nuit au Brandberg White Lady Lodge, qui vous accueille en pension complète. La sortie à le recherche des éléphants du désert est inclue.


Jour 8 : 18 mai 2020 - Palmwag et Palmwag Lodge


Résumé de votre journée :

Après le petit déjeuner, vous vous dirigerez plus au Nord vers la concession Palmwag. Les sources d'eau douce de la concession de Palmwag alimentent des populations d'animaux sauvages adaptés aux zones arides. Bon nombre de zèbres de Hartmann, de girafes du Sud, de gemsbok, de springbok, de grands koudous, de petites antilopes (steenbok, oréotragues), de lièvres des rochers, de suricates, de curieux écureuils terrestres (spermophiles), de chacals à dos noir et de genettes tachetées peuvent être aperçus. Cette concession est également riche en reptiles, notamment le lézard du Kaokoveld (Pedioplanis gaerdesi) et l’agame d’Anchieta. Vous prendrez le déjeuner en route ou au lodge, et participerez en fin d’après-midi à une sortie en voiture organisée par le Lodge, avec arrêt en un lieu stratégique pour le coucher du soleil.

Palmwag

L’oasis de Palmwag est magnifiquement situé le long d'un affluent de la rivière Uniab, bordé de palmiers. L’eau étant rare dans cette région, la présence de la rivière attire souvent les éléphants près des camps. Palmwag est situé à mi-chemin entre Swakopmund et le Parc National d’Etosha. Il constitue un pied-à-terre idéal pour visiter la région du Kunene ou se lancer dans l'un des nombreux sentiers de randonnée locaux. La densité de grands prédateurs est la plus élevée hors du Parc National d'Etosha, avec plus de 100 lions, guépards, léopards, hyènes brunes et hyènes tachetées. L’avifaune est aussi nombreuse et variée, et la plupart des espèces endémiques de Namibie y sont présentes. Cette concession héberge une population dynamique de rhinocéros noirs et d'éléphants adaptés au désert, gérées par l’organisme « Save the Rhino Trust ».

Vous passerez la nuit au Palmwag Lodge. Votre hébergement est sur la base de diner, couchage et petit déjeuner. Le repas de midi sera pris soit en route, soit à l’arrivée au Lodge.

Le Lodge de Palmwag est construit dans la concession Palmwag, le long d'un des affluents de la rivière éphémère Uniab, dans la région nord-ouest de Damaraland/Kunene. Le lodge récemment rénové est niché entre d'énormes « palmiers ivoire » (Hyphaene petersiana, Makalani en Himba) et des Mopane (Colophospermum mopane).

 
   
   

Le Lodge de Palmwag gère et exploite une grande concession de 582000 hectares. Un des atouts majeurs de la région est la présence de la plus grande population de rhinocéros noirs adaptés au désert en Afrique, qui est aussi la dernière population de rhinocéros en liberté en Afrique. Il y a aussi un nombre important d’éléphants adaptés au désert. La concession Palmwag abrite également l’essentiel de la population de lions adaptée au désert, difficiles à observer. On voit parfois des guépards et des léopards errant dans ce vaste territoire préservé.

Jour 9 : 19 mai 2020 - Palmwag et Palmwag Lodge

Résumé de votre journée :

Ce matin, après le petit-déjeuner, vous entreprendrez une excursion d'une demi-journée à la recherche de rhinocéros. Voir un animal, quel qu’il soit, dans ce milieu inhospitalier, et le voir en si bon état d’embonpoint est une expérience vraiment unique. Palmwag Lodge, dans le cadre d'une coentreprise avec Torra Conservancy, Anabeb Conservancy et Sesfontein Conservancy, propose de pister des rhinocéros dans les concessions Palmwag et Torra Conservancy. Les communautés/conservancies bénéficient directement de ces excursions car une partie des revenus générés par le suivi des rhinocéros est reversée aux conservancies. Les excursions en vue de pister des rhinocéros sont guidées par un guide qualifié de Palmwag Lodge et un pisteur qualifié des Rhino Rangers/Save the Rhino Trust.

Après le déjeuner au lodge, vous embarquerez pour un après-midi de visite en véhicule, organisé par le Lodge de Palmwag.

La Conservation des rhinocéros noirs.

Dans la région de Kunene, située à l'extrême nord-ouest de la Namibie (également connu sous le nom de Kaokoland), les rhinocéros noirs étaient presque exterminés dans les années 1980. Blythe Loutit, artiste scandalisée par les massacres opérés notamment par les forces sud-africaines sur les éléphants et rhinocéros, crée le Namibia Wildlife Trust, puis le Save the Rhino Trust. Aujourd'hui, le Kunene possède le plus grand nombre de rhinocéros noirs en liberté au monde - le seul rhinocéros au monde vivant sur des terres appartenant aux communauté et géré par le pouvoir traditionnel sans statut de conservation officiel. La Namibie a recréé une culture de bonnes relations homme-faune sauvage en impliquant les communautés, en impliquant des habitants dans les patrouilles anti-braconnage et en générant/partageant des revenus provenant du tourisme lié aux rhinocéros.


Vous passerez la nuit au Palmwag Lodge. Votre hébergement est sur la base de diner, couchage et petit déjeuner. Le repas de midi pourra être pris au Lodge. Les activités inclues sont la demi-journée sur les traces des rhinocéros, et une visite en véhicule l’après-midi.

Jour 10 : 20 mai 2020 - Etosha Sud, et Etosha Safari Lodge

Situé juste au sud de la limite du Parc National d'Etosha, dans le nord-ouest de la Namibie, Etosha South constitue la partie sud de ce paradis sauvage. Le parc national est accessible via l’entrée Sud par la porte d’Andersson. Les visiteurs peuvent observer une faune variée, notamment des lions, girafes, éléphants, rhinocéros (blancs et noirs) et une multitude d’autres espèces.

Résumé de votre journée :

De Palmwag, vous partirez pour le Parc National d'Etosha, où vous passerez les 3 nuits suivantes. Etosha est l’un des parcs nationaux les plus grands et les plus réputés d’Afrique et l’une des principales attractions touristiques de la Namibie. Le Parc couvre une superficie de 22912 km2, et la cuvette d’Etosha, une dépression peu profonde qui ne retient l'eau que après de bonnes saisons des pluies, mesure 5000 km2. Vous effectuerez une première visite du parc, dans votre véhicule, durant l’après-midi.


Etosha est réputé pour les observations spectaculaires d’animaux que l’on peut y faire, et ses points d’eau attirent de grandes concentrations d’animaux en saison sèche, lorsque toutes les eaux de surface se sont évaporées. 114 espèces de mammaliennes vivent dans le parc qui est l’un des meilleurs endroits au monde pour voir des rhinocéros noirs. Parmi les autres espèces présentes, citons l’éléphant, le lion, le léopard, le guépard, les hyènes, la girafe, le ratel, l’impala à face noire, le grand koudou, l’éland du Cap, le dik-dik du Damaraland, le phacochère et de grands troupeaux de springboks, zèbres, gnous bleus, bubales rouges, et oryx.

Vous serez hébergés à l’Etosha Safari Lodge, sur la base du diner, couchage et petit déjeuner. Vous pourrez prendre un repas en route en milieu de journée.

Les clients en raffolent : le restaurant et les chalets, situés sur une colline, offrent une vue magnifique sur la savane africaine. Les 65 chalets en chambre double disposent de la climatisation, de moustiquaires et de trois piscines au choix. Outre le restaurant et le bar, il y a une terrasse en bois qui surplombe la savane à Mopane et permet entre autres d’admirer les couchers de soleil . La porte d’Andersson, accès au Parc National d'Etosha n'est qu'à 9 km.


Jours 11: 21 mai 2020 - Etosha Sud, et Etosha Safari Lodge

Résumé de votre journée :

Vous passerez toute la journée dans le parc, à bord de notre propre véhicule.

L’hébergement est sur la base de diner, couchage et petit déjeuner. Le lunch pourra soit être emporté du Lodge, soit pris dans un des restaurants du parc.


Jour 12 : 22 mai 2020 - Etosha Est, et Mushara Bush Camp

Situé dans le nord-ouest de la Namibie, Etosha East est un sanctuaire protégé situé à l'est du parc national d'Etosha, mondialement connu, connu pour être l'une des réserves de

faune les plus accessibles d’Afrique australe. Etosha East est constitué de vastes plaines ouvertes parsemées de savanes herbeuses semi-arides et de points d’eau. Quelques camps de brousse isolés y sont construits. Une impressionnante dépression saline couvrant 5000 kilomètres carrés occupe une grande partie de la partie orientale du parc. Elle est tellement étendue que les astronautes la voient de l’espace. Cette région reculée regorge d'animaux sauvages tels que lions, éléphants, rhinocéros noirs et girafes, ainsi que de nombreuses espèces d'oiseaux telles que les flamants roses, autruches, aigles, calaos et chouettes…



Résumé de votre journée :

Ce matin vous quitterez le Lodge et prendrez toute la matinée pour traverser le parc en direction du Mushara Bush Camp, situé sur la limite Est d’Etosha, où vous passerez la nuit.

La partie du parc que vous traverserez héberge normalement de bonnes densités d’animaux sauvages, et vous devriez avoir l’occasion de faire de belles observations.

Vous passerez votre nuit au Mushara Bush Camp, réservé sur la base de diner, couchage et petit déjeuner. Un repas pourra être pris en milieu de journée : soit il sera emporté dans le véhicule, soit vous vous arrêterez dans un point de restauration dans le parc.

Le campement peut accueillir 32 invités et 8 enfants dans des structures similaires à des tentes. Le Mushara Bush Camp offre une expérience de camp de brousse qui convient parfaitement aux voyageurs indépendants et aux familles qui souhaitent explorer le parc national d'Etosha. Le bâtiment principal est couvert de chaume et dégage une véritable atmosphère de campement de brousse. En début de soirée, un feu de camp est allumé et les hôtes peuvent échanger leurs récits sur les observations faites au cours de la journée. Le dîner, le déjeuner et le petit-déjeuner sont servis dans la véranda sous le toit de chaume, à deux pas de la brousse.

 

Jours 13 à 15 : Réserve Naturelle et Campement d’Okonjima

Jour 13 : 23 mai 2020

Résumé de votre journée :

Ce matin, vous quitterez la région d'Etosha et vous dirigerez vers la réserve naturelle d'Okonjima. AfriCat, sanctuaire pour carnivores, est une réserve naturelle de 22000 ha. Elle offre aux grands félins une chance d'être relâchés dans la nature et de devenir des chasseurs totalement autonomes dans une zone protégée au beau milieu de zones d'élevage. Vous pourrez participer à l'une des sorties à pied dans la brousse, profiter d'une visite des environs en véhicule, ou visiter AfriCat, où de nombreuses activités pourront vous être proposées.

Vous prendrez possession de votre chambre dans l’Okonjima Plains Camp après un mot de bienvenue. Après le repas et du temps libre (si le déroulement du programme le permet), vous serez conduits au centre d’AfriCAT.

Là vous ferez connaissance de l’équipe d’AfriCat avec laquelle vous passerez les jours qui viennent. L’historique d’Okonjima et de AfriCat vous sera exposée, et le programme de vos activités pendant votre séjour vous sera précisé à nouveau. Le Dr Diethardt et moi-même vous ferons une présentation sur l’immobilisation des grands fauves, en vue des travaux qui sont prévus pour les jours qui suivent. Cet exposé est très important, tant pour votre sécurité que pour que vous profitiez au maximum de l’expérience que vous allez vivre. Il vous est présenté dès votre arrivée, car … l’application pratique peut avoir lieu à n’importe quel moment à partir de maintenant !

Après ces discussions, vous serez conduits dans le parc dans un véhicule tout-terrain ouvert, accompagnées d’un 
ranger de la réserve et d’un vétérinaire.
Votre objectif sera de tenter de localiser et observer
un léopard ! Bien que ces animaux soient sauvages et que les
léopards soient très discrets, il y a des chances que vous
aperceviez l'un des individus équipés d’un collier car si
nécessaire votre guide s’aidera du matériel de télémétrie
si besoin …. Bien sûr nous nous arrêterons pour observer les autres espèces sauvages que nous rencontrerons.

A la fin de cette excursion et après avoir pris une collation au coucher du soleil, vous retournerez au camp en début de soirée pour vous rafraîchir et savourer un délicieux dîner … sauf urgence !

Pendant votre séjour, vous devriez remplacer un collier émetteur sur … un léopard – oui, une panthère ! C’est un travail totalement imprévisible et dont la réussite ne peut être garantie. Nous allons donc utiliser toutes les techniques et les occasions qui se présentent pour mener à bien cette importante procédure. Cela se fait normalement la nuit car le léopard est principalement nocturne. Vous devez donc savoir qu’à n’importe que moment du jour ou de la nuit nous serons susceptibles de vous appeler, et vous devrez être prêts à partir immédiatement participer à cette incroyable expérience ! Un peu comme un vêlage en pleine nuit, une torsion d’estomac, un appel pompier … Cependant, il s’agit d’une part d’un animal sauvage, et de plus d’un léopard, espèce extrêmement méfiante, aussi rien ne garantit évidemment que nous aurons du succès… Gardant ceci en permanence à l’esprit, vous surveillerez dès ce soir les cages pièges, en espérant réussir. Il est également possible que les travaux concernent une autre espèce nocturne, comme une hyène brune, dans le cadre d'une étude en cours sur la réserve. Vous serez de garde chaque nuit de votre séjour, jusqu'à ce que nous réussissions. L'objectif est de travailler sur un léopard ou à défaut une hyène brune pendant votre séjour.

La Réserve Naturelle d’Okonjima : cette célèbre réserve se trouve à mi-chemin entre le Parc National d’Etosha et la capitale, Windhoek. La réserve d'Okonjima, gérée par une famille, est située au pied des montagnes gréseuses d’Omboroko, dans une savane à Acacias, au sein d’une région indemne de paludisme. La réserve est aussi réputée pour la facilité d’y observer des guépards et léopards lors des visites, que pour les activités de la fondation AfriCat. Depuis sa création en 1991, AfriCat a pour mission d’apporter une contribution importante à la conservation, tout en s’efforçant d’assurer la survie des grands fauves de Namibie dans leur habitat naturel. Elle entreprend et conduit des projets de recherche, de soutien aux communautés et d'éducation environnementale, ainsi que des actions de conservation visant à réhabiliter des carnivores tels que les guépards et les hyènes.

Vous serez hébergés au Plains Camp.Ce Camp est situé dans un enclos de 2000 ha à l’intérieur de la réserve naturelle d'Okonjima. La « grange » du Plains Camp est la zone centrale de divertissement et de rassemblement qui comprend notamment : une salle à manger, un salon, l’équipement Wi-Fi, du réseau pour téléphones portables, un bar, une piscine et un magasin de souvenirs, l’ensemble donnant sur un point d'eau et sur la plaine d'Okonjima.


 
 


Les chambres haut de gamme sont spacieuses et offrent une vue sur les plaines d’Okonjima. Chaque chambre a une grande véranda et les chambres sont espacées de 25 m à 75 m. Les chambres disposent chacune de 2 lits doubles, un bureau, un confortable fauteuil de lecture, une grande véranda, un mini-réfrigérateur, du nécessaire pour vous faire du café / thé, 2 ventilateurs de plafond, 2 lavabos et une grande douche ; un coffre-fort est à votre disposition si vous avez des objets de valeur, ainsi qu’une ligne téléphonique pour contacter la réception.


Jour 14 : 24 mai 2020

Après une bonne nuit de sommeil, vous commencerez la matinée par un bon petit-déjeuner en prévision d'une journée bien remplie….

Pour commencer vous vous dirigerez vers le centre AfriCat.

Nous chercherons ce matin à travailler sur un des félins captifs (probablement un guépard, tout dépend des besoins du centre au moment où vous y serez) dont le bilan de santé annuel doit être réalisé dans le cadre de la gestion continue de ces animaux. Cela fait non seulement partie du plan de gestion du centre, mais les lois nationales régissant les animaux en captivité en font une obligation légale en Namibie, pour garantir que l’état de santé des animaux en captivité fait l’objet d’un suivi régulier. Votre participation finance toutes ces procédures vétérinaires et contribue ainsi à la santé de ces animaux – merci ! 

Les procédures varient selon les espèces, et vous y participerez activement sous la supervision attentive du vétérinaire. Comme pour toutes les procédures vétérinaires, la santé et le bien-être du patient sont notre priorité, mais, dans la mesure où tout se déroule normalement, vous aurez sans doute de nombreuses occasions de prendre des photos …

Quand tout le travail prévu aura été réalisé, vous laisserez votre patient reprendre tranquillement ses esprits dans une caisse bien aérée placée au frais.

Après cette entrée en matière passionnante, nous rejoignons quelques-uns des chercheurs, qui vous expliqueront plus en détail leurs projets de recherche sur le léopard et leur hyène, les méthodes qu’ils utilisent, et vous montreront des pièges photographiques, des cages-pièges, etc. et vous expliqueront leur utilisation dans leur travail.

Sur le chemin du retour au camp, vous vous arrêterez au centre AfriCat pour revoir votre patient et, s'il est prêt, vous le relâcherez dans son enclos. S’il est encore trop somnolent pour être libéré, vous y reviendrez dans l’après-midi pour le libérer.

Après une matinée si bien remplie, vous prendrez le déjeuner au camp et consacrerez un peu de temps libre pour vous reposer – ou faire ce que vous voudrez.

En fin d’après-midi, vous repartirez pour une autre visite avec vos guides. Plus précisément, vous allez vous concentrer sur la recherche des rhinocéros et peut-être même consacrer du temps à les pister à pied… .. ce sera le moment où jamais de rester calmes et silencieux et attentifs aux instructions de vos guides … . mais impossible de prédire ce que vous pourriez trouver d'autre sur votre chemin ….

Après le coucher du soleil, vous retournerez au campement, en gardant l'œil ouvert pour toutes les espèces nocturnes que vous pourriez apercevoir.

Après vous être dépoussiérés, vous pourrez profiter d'un dîner au camp, servi assez tôt.

Après le dîner, vous sortirez de nouveau pour un safari nocturne en compagnie d'un chercheur. Vous vous concentrerez plus particulièrement sur une espèce de hyène (probablement brune). Il est possible que vous ayez à remplacer un collier sur une de ces hyènes, et donc à l’immobiliser, dans le cadre des recherches menées dans la réserve. Mais on ne peut jamais savoir ce que la brousse vous réserve, surtout de nuit, et il y a toujours une chance de rencontrer un oryctérope, très rarement observé, ou certains des petits félins… ou un léopard pris dans un piège !

Après cette sortie, vous pourrez vous reposer après une journée bien remplie … sauf urgence …


La conservation à Okonjima et AfriCat

Okonjima et AfriCat ont tous deux pour mission de sensibiliser à la conservation, notamment par le biais de l’éducation : éducation environnementale à tous les âges et à tous les niveaux, programmes de réhabilitation et de réintroduction, proposition de solutions aux problèmes de conflits entre l'homme et la faune. Ils conduisent aussi des recherches appliquées sur la faune sauvage. La Namibie abrite la plus grande population de guépards en liberté du monde; la majorité des guépards et des léopards de Namibie vivent donc sur les terres d’environ 7000 fermes et sur de vastes étendues de terres agricoles communales.

Les grands carnivores s'attaquent parfois au bétail qui se promène sans protection ni surveillance en la brousse. En conséquence, les carnivores sont souvent considérés comme nuisibles par les éleveurs de bétail ou de gibier et sont délibérément piégés et/ou tués. Parmi les carnivores sauvés, recherchés et réhabilités par AfriCat, on compte des guépards, des léopards, des lions, des caracals, des lycaons et des hyènes. Aujourd’hui, la réserve naturelle d’Okonjima, d’une superficie de 22 000 hectares, est toujours le siège de la fondation AfriCat. AfriCat a donné une seconde chance à plus de 1080 carnivores depuis 1993. 86% ont été relâchés dans la nature !

 














Jour 15 : 25 mai 2020

Votre journée commencera encore par un petit déjeuner matinal au camp.

Vous vous rendrez ensuite au centre d’AfriCat. Aujourd'hui, l'objectif est à nouveau de travailler avec un des félins captif (probablement un guépard, selon les besoins du Centre) qui nécessite une intervention pour des raisons de gestion. Même s'il s'agit de la même espèce que précédemment, il n'y a jamais deux immobilisations identiques, vous ne savez donc pas ce que vous pourriez vivre ce matin … Ce sera aussi une opportunité pour les participants d'accomplir différentes tâches, dans cas où vous n’auriez pas pu faire un des gestes la veille …

Une fois ce travail terminé et votre patient en sécurité dans sa cage de réveil, vous aurez du temps pour poser les questions que vous voulez, et aborder des points qui ne l’auraient pas encore été, ou approfondir certains sujets si vous le souhaitez.

Puis vous retournerez au lodge pour profiter d’un peu de temps libre et du déjeuner. Vous pourrez ensuite vous remémorer les travaux des jours précédents, et/ou vous reposer un peu.




En fin de journée, vous retournerez dans le parc pour un dernier safari et admirer le coucher du soleil … Cela vous offrira encore une possibilité de chercher certaines de ces espèces difficiles à observer et que vous n'avez peut-être pas encore vues !

Après la tombée de la nuit, vous reviendrez au Lodge tout en cherchant à apercevoir des espèces nocturnes en chemin.

Arrivés au camp vous pourrez faire un brin de toilette puis profiter d'un dîner privé avec l’équipe d’AfriCat autour d'un feu. Vous pourrez en profiter pour vous remémorer les aventures des derniers jours, tout en admirant la voute céleste africaine.




Ce sera ensuite le moment de profiter d’une bonne nuit de sommeil.

 




Jour 16 : 26 mai 2020 - l’heure du départ

Votre dernière matinée de ce voyage merveilleux commencera par un petit-déjeuner à la fondation AfriCat.

Puis vous libérerez vos chambres et serez conduits vers l'aéroport international Hosea Kutako de Windhoek, où se termine votre safari.

Vous y prendrez le vol de votre choix.

Cependant, si vous n’êtes pas encore lassés de la brousse africaine, vous pouvez réserver la veille une excursion matinale (à vos frais, sous réserve de disponibilité et si l’heure de votre décollage le permet).


Jour 17 : 27 mai 2020 - arrivée en France

Arrivée à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle. Le petit déjeuner aura été servi à bord en vol.

Une fois toutes les formalités accomplies, le groupe prend congé de son guide.


Nous espérons que vous serez ravis de votre séjour en Afrique du Sud ainsi que des activités exceptionnelles auxquelles vous aurez activement participé, et rentrerez chez vous la tête pleine de souvenirs et de nouvelles connaissances.


Tarif :

·         134 000-00 Rands (ZAR) par personne, en chambre double

·         Chambre single : un supplément sera appliqué, sous réserve de disponibilité des chambres

·         Ce prix est calculé sur la base de 6 participants

Sont compris dans le forfait :

·         Tous les transferts et transports, soit en minibus, soit en véhicule tout terrain

·         Tous les hébergements et repas tels que décrits dans ce programme

·         Toutes les activités et droits d’entrées décrits dans ce programme

·         Le vétérinaire Hubert Planton comme guide durant tout le safari

·         Les services d’un vétérinaire namibien en fin de séjour, des guides et du personnel local

·         Les activités décrites, et procédures vétérinaires

·         L’eau dans les véhicules

·         Les taxes sur le tourisme et la TVA

Sont exclus du forfait :

·         Les vols internationaux

·         Les dépenses à caractère personnel

·         Le repas à Swakopmund

·         Les boissons (sauf spécifications différentes)

·         La blanchisserie

·         Toute activité ou excursion optionnelle non décrite dans ce document

·         Les assurances médicales, et rapatriement (obligatoires)

·         Les repas dont il est spécifié qu’ils ne sont pas compris

·         Les pourboires

Veuillez aussi noter que, en raison de la nature des activités et des expériences qui vous sont proposées, il est possible que nous devions adapter et ajuster le programme à mesure que nous progresserons. Nous vous demandons par avance de comprendre ces éventuels changements, s’ils s’avéraient nécessaires.

Veuillez enfin noter ceci, à propos des captures et immobilisations :

Bien que tout soit mis en œuvre pour localiser et flécher l’animal prévu, des facteurs tels que de mauvaises conditions météorologiques, la découverte d’une maladie de l’animal, l’impossibilité de l’approcher, etc., peuvent survenir. Ces éléments, qui ne sont pas prévisibles, sont susceptibles d’empêcher le bon déroulement de l’opération prévue.

Tout sera fait pour que nos hôtes aient l’occasion de participer aux procédures vétérinaires décrites, mais à aucun moment la santé de l’animal ne sera mise en danger, et dans certaines circonstances nous pourrions être amenés à réveiller l’animal plus vite que voulu. Cela raccourcirait le temps durant lequel l’animal est immobilisé, et par conséquent limiterait aussi le temps pendant lequel vous seriez tout près de lui.

Brothers Safaris, son personnel et ses agents ne pourront être tenus pour responsable de quelque perte que ce soit subie par ses hôtes dans ces circonstances.

Tout est aussi fait pour que la santé et l’intégrité de nos hôtes soit assurées en permanence. Mais manipuler un animal potentiellement dangereux et des médicaments vétérinaires spécifiques est très particulier, et dans certains cas la situation pourrait devenir non contrôlable. Si un tel événement survenait, conduisant à des blessures, voire au décès de quelqu’un quelle qu’en soit la raison, Brothers Safaris, son personnel et ses agents, ne peuvent être tenus pour responsables de quelque perte que ce soit, qu’elle soit une conséquence directe ou indirecte d’une telle situation, ou de nos actions pendant cet imprévu.

V. HP190922